Santé

Quels sont les signes d’une infection pulmonaire ?

L’infection pulmonaire est une pathologie qui affecte vos poumons. Cela demande une prise en charge à temps pour éviter toute autre complication. Alors, il faut savoir reconnaître les symptômes afin de prendre les dispositions qu’il faut à cet effet. En dehors de la toux, existe-t-il d’autres symptômes ? Si oui, quels sont-ils ? Éléments de réponse.

La toux : le signe d’infection pulmonaire le plus fréquent chez beaucoup de patients

La toux est le symptôme le plus souvent remarqué chez les personnes qui ont une infection pulmonaire. Cette toux est forte et s’accompagne parfois des crachats avec une douleur au niveau de la membrane thoracique.

Lire également : Comment choisir la meilleure mutuelle senior ?

Il est possible que la toux soit grave ou sèche selon le cas. Il faudra dans l’un des cas prendre rendez-vous avec un médecin. Il vous fera un diagnostic sur votre état de santé afin de prendre les mesures qu’il faut contre cette infection.

Le mal de gorge

infection pulmonaire

A lire également : Quels sont les signes précurseurs de la maladie d'Alzheimer ?

Le mal de gorge est aussi un signe d’une infection pulmonaire. Ce mal est susceptible d’avoir plusieurs origines. Pour cette raison, il est important de connaître la cause de votre mal de gorge pour savoir comment vous soigner. Avoir mal à la gorge à votre réveil n’est pas automatiquement dû à une infection pulmonaire. Vous devez être en mesure de décrire réellement ce que vous ressentez comme mal de gorge.

L’essoufflement : un autre signe d’une infection pulmonaire

Les médecins désignent l’essoufflement sous le nom de dyspnée. Cela n’est rien d’autre qu’un signe d’une infection pulmonaire. Toutefois, il est aussi possible que l’essoufflement soit provoqué par un autre mal. Selon la description que le patient fera, le médecin sera en mesure de faire diagnostic exact.

Pour rappel, la fréquence et l’intensité de votre respiration augmentent, surtout quand vous êtes en altitude. Cela est normal parce que le cœur est plus sollicité dans ce cas. Lorsque votre essoufflement n’est pas dû à une activité physique, c’est à ce moment que vous allez vous inquiéter.

Vous aurez une accélération de votre rythme avec une sensation de manque d’air. Vous aurez des difficultés à respirer convenablement et rapidement. Lorsque vous êtes dans un cas pareil, vous devez rapidement prendre contact avec votre médecin.

L’essoufflement est en mesure de vous donner d’autres sensations comme le besoin d’inspirer et d’expiration au même moment. Votre thorax est gonflé en ce moment et vous éprouvez du mal à être à l’aise. Chez d’autres patients, il y a la sensation d’une oppression thoracique lorsqu’ils sont essoufflés.

Vous avez la possibilité de soigner une infection simplement lorsque vous arrivez à vite connaître la cause réelle. Cependant, pour éviter que cela devienne une pathologie grave, il faut consulter sans attendre votre médecin pour une prise en charge.

Article similaire