Actu

J’ai 80 ans, dois-je vendre mes biens immobiliers ?

Au fur et à mesure que l’on grandit, les besoins évoluent. Les seniors sont souvent tentés de vendre leurs biens immobiliers durement acquis à un moment donné. Cela s’avère souvent une solution indispensable dans plusieurs cas. Faut-il vraiment vendre ses biens immobiliers à 80 ans ?

Pourquoi vendre sa maison et ses biens immobiliers quand on a 80 ans ?

Les seniors qui décident de vendre leurs résidences à cet âge avancent plusieurs raisons. L’argument le plus courant est une mauvaise santé. En effet, certains problèmes de santé peuvent rendre une maison non conforme aux besoins du senior. Dans le cas d’une perte d’autonomie par exemple, un appartement sur étage sera difficilement accessible. Lorsque de petites marches séparent différentes pièces, la mobilité à l’intérieur de la maison peut devenir un problème. Ceux qui se déplacent forcément en chaise roulante, avec canne ou avec déambulateur sont confrontés à plus de problèmes.

Lire également : Comment investir en résidence senior ?

Si vous avez plusieurs biens, la gestion peut devenir de plus en plus complexe. Soit vous faites appel à un gestionnaire, soit vous vendez tout pour être plus libres. L’autre argument plus fréquent est que la maison principale devient trop grande. Quand les enfants déménagent pour leurs propres appartements, une maison jadis petite devient naturellement trop vaste. L’entretien est désormais un véritable calvaire, surtout lorsqu’on a 80 ans. Dans ces situations, on peut vendre la maison pour acheter une plus petite.

Avec l’âge, on a plus toujours la facilité de parcourir de longues distances pour les services indispensables. Au cas où vous vous trouvez dans une sorte d’isolation géographique, il est mieux de se rapprocher de vos prestataires. Vous pourriez donc vendre votre maison pour acheter une plus proche de ces dernières.

A voir aussi : Quelles aides puis-je obtenir pour l'installation d'une douche senior ?

Notez que des raisons financières peuvent justifier la vente d’une maison à 80 ans. Le financement d’un projet de voyage, d’une opération trop couteuse, ou pour un don. Ceci peut intervenir aussi dans le cas où vous voulez réduire certaines dépenses comme : le coût du gaz, les impôts, les frais d’entretien, la pression fiscale, etc.

Comment vendre ses biens immobiliers quand on a 80 ans ?

La vente de bien immobilier lorsqu’on est sénior n’est pas différente d’une vente lorsqu’on est jeune. Les démarches sont totalement similaires. C’est-à-dire qu’il faut estimer le coût de votre bien, faire des annonces, accepter les visites, conclure la vente chez un notaire, etc.

Cependant, les démarches peuvent paraître plus complexes lorsqu’on a 80 ans. On recommande donc de se faire assister par des membres de la famille. L’aide d’un professionnel en immobilier serait également parfaite. Ce dernier saura vous donner les bons conseils et vous simplifier considérablement la tâche.

À cet âge, il est conseillé d’opter pour la vente en viager. Ici, l’acheteur verse progressivement aux vendeurs des sommes (rente viagère) pour le compte de l’achat de la maison. Les versements prennent fin à la mort du vendeur selon des conditions préalablement établies.

Article similaire