Services

C’est quoi une MARPA ?

Parmi les lieux aménagés pour accueillir les personnes d’un certain âge, on retrouve la MARPA. Il s’agit d’une maison d’accueil et de résidence pour l’autonomie uniquement dédiée aux seniors. Voici l’essentiel à savoir sur la MARPA.

MARPA : définition et explication

Autrefois dénommée maison d’accueil rurale pour les personnes âgées, la MARPA constitue une solution de remplacement aux maisons de retraite classiques. Elle peut recevoir des personnes âgées indépendantes ou atteintes d’une perte d’indépendance légère.

A voir aussi : Quelles sont les activités proposées en maison de retraite ?

Généralement, celles-ci ont une origine sociale et géographique commune. Cette spécificité permet également aux occupants de maintenir leurs activités et leurs liens sociaux qu’ils entretenaient avant leur arrivée dans la maison. C’est une manière efficace de combattre la solitude et l’isolement des seniors.

Les maisons d’accueil et de résidence pour l’autonomie sont des habitats de catégorie T2 ou encore T1bis. Ils disposent d’un espace pour la cuisine et le bain avec des toilettes. Les occupants ont la possibilité d’y disposer des meubles de leur choix et de faire une décoration à leur goût.

Lire également : Qui paye le GIR en maison de retraite ?

Par ailleurs, les MARPA possèdent des dispositifs qui permettent de combler les besoins des PMR (personnes à mobilité réduite). On peut y retrouver des portes à ouverture plus grande, des accès spécifiques pour personnes handicapées et des poignées ergonomiques.

Les services de la MARPA assurent la pleine sécurité des personnes âgées. De ce fait, le personnel est toujours présent et un dispositif de téléassistance est installé pour permettre aux occupants de les alerter en cas d’urgence.

Le mode de fonctionnement des MARPA

MARPA

La MARPA est semblable à de petits logements et forme des complexes de résidence privée avec une terrasse et un jardin. En moyenne, elle héberge approximativement vingt-quatre occupants. Des services tels que des divertissements, la lessive, des contrôles de santé spécifiques aux seniors sont également proposés par la MARPA.

Les résidents ont la possibilité de circuler librement comme voulu et d’accueillir des visiteurs afin de maintenir les liens sociaux. Ils sont généralement consultés pour l’établissement du menu. De même, ils s’impliquent dans la confection des divers repas et les mets qui se prennent en communauté.

Il leur est également possible de choisir de préparer et de manger en privé. De plus, des activités fondées sur l’expertise des occupants, leurs intérêts et leurs différents projets leur sont proposées.

Le prix de ces maisons d’accueil

En guise de mensualités, les occupants d’une telle maison doivent verser une somme approximative de 950 euros. Toutefois, elle peut s’élever à 1 300 euros le mois. C’est un coût moyen qui inclut le loyer, les différents frais de location partagés et les services offerts. Tous les services facturés sont indiqués sur les factures reçues par l’occupant.

On retrouve diverses formes d’assistances sociales qui permettent de réduire le prix. Comme aides, on a : l’APA (allocation personnalisée à l’autonomie), l’APL (allocation personnalisée au logement) et l’aide sociale.

L’APL vise à diminuer un paiement de crédit mensuel ou le prix d’un loyer. Elle n’est versée que si la structure est conventionnée. Dans le cas contraire, une allocation de logement sociale (ALS) peut être demandée.

L’aide sociale par contre, est accordée par le Conseil général aux occupants disposant de peu de moyens. Il peut s’agir d’une aide pour le quotidien, le logement ou l’autonomie.

L’APA quant à elle, est octroyée selon le niveau de dépendance et des moyens dont dispose le candidat. Le montant de l’aide est calculé au moyen de la grille AGGIR.

Article similaire