Santé

Quels sont les signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer ?

Trouble neurocognitif le plus répandu, la maladie d’Alzheimer, comme bon nombre de maladies, présente des signes précurseurs. Malgré l’inexistence d’un traitement à cette maladie, plus le diagnostic est précoce, plus vite les personnes atteintes peuvent  se faire soigner pour mieux vivre avec cette maladie. Dans la suite de cet article, vous découvrirez les signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer.

Troubles de mémoire

Incontestablement, l’un des signes les plus fréquents de la maladie d’Alzheimer est la perte de mémoire. Bien qu’il soit normal d’oublier parfois un rendez-vous, un numéro de téléphone, dans le cas de la maladie d’Alzheimer, la perte de mémoire prend une grande ampleur. On constate entre autres l’oubli des informations obtenues récemment. Il peut aussi être question de ne plus se rappeler des dates ou des événements importants et de  demander la même information plusieurs fois. De plus, il devient difficile de retenir de nouvelles informations.

A lire également : Quelle est la mutuelle la moins chère pour les retraités ?

Difficulté à effectuer des tâches habituelles

Un autre des signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer est le fait d’oublier comment réaliser une tâche familière telle que la préparation d’un repas, la vaisselle…

Certes, il arrive aux gens très occupés d’oublier parfois de préparer à manger et de s’en souvenir qu’ultérieurement. Toutefois, dans l’hypothèse de la maladie d’Alzheimer, la difficulté à effectuer des travaux de la vie quotidienne devient courante et persiste.

A lire aussi : Est-il possible de ralentir le vieillissement ?

Difficulté à s’exprimer

Les troubles du langage sont également un signe d’alerte de la maladie d’Alzheimer. La personne atteinte oublie certains mots ou emploie des mots qui n’ont aucun rapport avec le sujet de discussion, dans la conversation.

Le fait d’éprouver des difficultés à trouver le mot correct peut arriver à tout le monde, mais une personne qui souffre de la maladie d’Alzheimer oublie non seulement des mots simples, mais utilise un mot à la place d’un autre. Cela ne favorise pas la compréhension de ses phrases.

Perte d’orientation dans le temps et l’espace

Le fait d’avoir des problèmes à garder les jours de la semaine ou de se perdre dans des lieux dont on a l’habitude est un signe précurseur de la maladie neuro dégénérative la plus courante. Si une personne de votre entourage (ou vous-même) a déjà oublié quel jour de la semaine, nous sommes ou ne sait plus pourquoi elle est entrée dans sa chambre, il est possible que ce soit un signe de la maladie d’Alzheimer.  Une personne atteinte de ce trouble neurocognitif se perd dans sa propre rue, ignore comment elle y est arrivée et comment retrouver le chemin de la maison.

Jugement réduit

Prendre des décisions discutables est une chose qui peut arriver à tous. Il peut s’agir du report d’un rendez-vous avec le dentiste, même en cas de malaise. Par contre, une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer éprouve même des difficultés à évaluer une situation ou à prendre une décision. En guise d’exemple, elle pourrait ne pas identifier un problème de santé qui requiert une attention immédiate et particulière. Pire, en plein hiver, elle ne ménagera aucun effort à se vêtir d’un habit plutôt propice à la période estivale.

Article similaire