Services

Qui paye le GIR en maison de retraite ?

Le GIR est un indicateur important qui permet de fournir une assistance adaptée aux personnes retraitées. Cependant, il faut savoir que ce soutien à un coût assez précis que l’on nomme le tarif de dépendance. Ainsi, en fonction du niveau de GIR de la personne, il est possible de déterminer le tarif lié à ses frais d’assistance. Qui paie ce coût ? Toutes les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le GIR

GIR provient de l’acronyme AGGIR qui signifie « Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources ». Il s’agit d’une grille élaborée dans le but de pouvoir évaluer le niveau de dépendance des personnes âgées vivant chez elles ou dans une maison de retraite. Élaborée à l’échelle nationale, elle mesure la capacité des concernés à effectuer des tâches de la vie courante. Le GIR se divise en 17 activités précises permettant de bien estimer les besoins des seniors en termes d’assistance.

A lire en complément : C’est quoi une MARPA ?

Tarif de dépendance : c’est quoi ?

Le tarif de dépendance regroupe l’ensemble des frais nécessaires à la couverture des prestations d’aides à l’endroit des personnes ayant une autonomie diminuée. C’est un coût qui est déterminé en fonction de la position de la personne âgée sur la grille du GIR. Les personnes situées en haut sont exposées à un coût plus élevé que celles qui se retrouvent en bas de la grille. Autrement dit, le tarif GIR 1-2 est beaucoup supérieur à celui du GIR 5-6.

Qui paye le tarif dépendance correspondant au GIR ?

maison de retraite

A lire aussi : Qui paie la maison de retraite de ses parents ?

En temps normal, les résidents en maison de retraite doivent payer le tarif d’hébergement et celui de dépendance. Néanmoins, pour les retraités bénéficiant de l’APA (versée par le conseil départemental et ayant un revenu inférieur à 2 489,37 €), ils ne doivent payer que le tarif dépendance correspondant au GIR 5-6.

À noter que les bénéficiaires de l’APA sont les personnes qui se retrouvent entre le niveau 1 et le niveau 4 du GIR. Celle-ci couvre la différence entre le tarif dépendance de leur GIR et celui du GIR 5-6. Ce dernier peut d’ailleurs être couvert par une aide sociale à l’hébergement.

Quelles sont les aides publiques liées au tarif dépendance ?

Les personnes âgées devant payer le tarif dépendance peuvent bénéficier de trois types d’aides publiques. Le premier, c’est l’ASH ou Aide Sociale à l’Hébergement, qui n’est valable que si la maison de retraite reçoit des personnes âgées bénéficiant de l’aide sociale. Ensuite, vous avez les aides au logement qui sont directement liées à la facture d’hébergement. Pour finir, il y a l’APA ou Allocation Personnalisée d’Autonomie pour les personnes de GIR 1-2 et 3-4.

Article similaire